Jeudi 8 décembre 2016 – Master

Les yeux piquent, c’est normal. Il est 5h pétante et notre car démarre en partance de la Faculté des Sciences de Reims.

Direction : Le CNPE (Centre Nucléaire de Production d’Electricité) de Chooz, dans les Ardennes.

Nous effectuons ce déplacement dans le cadre du module de cours sur les risques physiques : rayonnements et radioprotection.

Après deux longues heures de bus pour atteindre le fin fond du Pays de Thiérache, nous voilà arrivés à Chooz, petit village d’à peine plus de 800 habitants.

800 habitants, c’est-à-dire moins que le nombre de salariés travaillant dans le centre nucléaire de Chooz posté à quelques centaines de mètres du village portant le même nom.

Après un passage par le centre d’accueil où nous assistons à une conférence de présentation du groupe EDF et des principes de la filière nucléaire, nous voici équipés pour nous rendre sur le terrain.

Quelques dizaines de portiques de sécurité plus tard nous voilà enfin au pied du bâtiment réacteur de la 1ere tranche où commence une visite d’une heure du site.

Des tours aéroréfrigérantes de 172 mètres de haut au simulateur de la salle de contrôle en passant par la plus puissante des turbines à vapeur du monde nommée ARABELLE (fabriquée en France à Belfort par la société Alstom), la visite se déroule sans que personne ne se rende compte qu’il est déjà temps de prendre le chemin du retour.

C’est reparti pour deux heures, direction : Reims.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.