– Jean et Chaumont et associés :

Reçus par le responsable QSE de la société JEAN ET CHAUMONT ET ASSOCIES, les étudiants ont pu découvrir les principes de fonctionnement d’une entreprise de traitement de surface, avec les différents process qui s’y appliquent. Cette entreprise étant pionnière européenne dans le domaine du zinc lamellaire et zinc électrolytique notamment, ce fut l’occasion d’apprécier les méthodes de travail employées par un industriel pour qui la qualité de service est une priorité, d’autant plus que ses produits sont principalement employés par le secteur exigeant de l’automobile. A cet effet, JEAN ET CHAUMONT ET ASSOCIES est une entreprise certifiée ISO 9001 et ISO TS 16949. Des questions liées à la qualité des produits telles que l’identification des rebuts, ou encore la problématique des impacts environnementaux de l’entreprise furent abordés. Les étudiants n’ont pas manqué l’occasion de renforcer leur culture en matière de sécurité, en relevant notamment des exemples concrets d’équipements de protection.  

La visite des locaux de production fut complétée par celle de la station de traitement des rejets mis en place par l’industriel et illustrée par les explications de Monsieur Fabrice CAPY.

Cette rencontre a été très profitable aux étudiants tant sur les aspects techniques liés à l’activité que sur les aspects organisationnels du management de la sécurité, de la qualité et de l’environnement.

– La Lyonnaise des Eaux : visite de la Station d’épuration de Muizon


Le site de Muizon possède une station d’épuration  de 9500 équivalents habitants. Cette station reçoit les effluents urbains et travaille sur le principe d’oxygénation forcée ou boue activée en culture libre.
Cette visite a permis une illustration très claire du cours de Monsieur Fabrice CAPY (Agence de l’Eau Seine Normandie, intervenant dans la formation), avec les différentes étapes du traitement qu’il expose dans son cours : collecte des eaux usées, pré-traitement, traitement par oxygénation, clarification (séparation des boues et de l’eau traitée). La station possède également une étape de désodorisation, afin de ne pas nuire au voisinage.
Notons que les boues de la station sont utilisées pour la méthanisation et le compost, et qu’après traitement, les effluents sont rejetés à la rivière de la Vesle qui constitue l’exutoire naturel principal.
Des questions plus pratiques relatives à la mesure de débits ou le prélèvement automatique ont également été soulevées. Rappelons enfin que, outre son rôle de contrôle,  l’Agence de l’Eau peut également allouer des conseils aux industriels et leur apporter des solutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.